Végétalisation & déimperméabilisation des cours de collège – Intervention de Richard Marion [Conseil 15.03.21]

Chères et Chers collègues,
Collégiennes et collégiens,
Citoyennes et citoyens du Grand Lyon,

Toutes et tous, nous pouvons faire le constat dans nos collèges de cours très minérales : bitume par ici, béton par là et, au cas où vous trouveriez ça trop vivant, encore un peu bitume au milieu. Voici le paysage quotidien de nos enfants. Voici l’environnement avec lequel ils doivent composer pour s’épanouir, pour apprendre et pour grandir. C’est l’héritage de l’histoire.

L’Organisation mondiale de la santé estime que 10 m² d’espaces verts par habitant sont nécessaires à un environnement quotidien sain. Nous en sommes encore loin.

Avec les canicules de plus en plus fortes et de plus en plus nombreuses que nous connaissons, la collectivité n’a aujourd’hui pas de quoi être fière de la situation. Ce paysage quotidien pose en effet de sérieux problèmes : comment offrir à nos enfants un espace de jeu, de découverte et de socialisation qui reste vivable malgré les températures à venir ?

Une première étape de végétalisation des collèges avait été lancée sur la fin du mandat précédent. C’était beaucoup mieux que rien mais qualitativement encore bien loin des besoins de nos collégiens. Ils et d’ailleurs surtout elles ont besoin de bien plus que de quelques arbres supplémentaires. Pour que les cours de nos collèges fassent place à toutes et tous, il nous faut en repenser profondément l’aménagement.

Pour que nos nappes phréatiques se reconstituent, il nous faut aussi redonner aux sols de nos villes la perméabilité qui leur permet de préserver nos ressources en eau, ce bien commun vital.

C’est pourquoi nous avons décidé d’approfondir désimperméabilisation et végétalisation des collèges de la Métropole.

Pour ramener de la vie dans le quotidien de nos enfants, nous programmons donc d’ores et déjà 1,5 millions d’euros sur la période 2021-2023, c’est-à-dire que nous doublons l’effort, et cela avant une nouvelle phase que nous lancerons dans 2 ans.

Mais, d’ores et déjà, ce nouveau programme de végétalisation ira plus loin car il emmènera élèves, enseignants et personnels dans une démarche éducative d’ensemble et fera le choix de végétalisations ciblées et approfondies.

Pour entrer dans une démarche plus qualitative, nous faisons le choix assumé de végétalisations approfondies qui concentrent les moyens sur les établissements qui en ont le plus besoin. Ce sont donc 6 collèges qui bénéficieront ensemble de ces 1,5 millions d’euros. Nous plantons des arbres là où il y en a le moins, nous apportons de l’ombre pour l’été là où les îlots de chaleur sont les plus écrasants, à l’image des cours aujourd’hui sans préau.

Cette végétalisation est plus qu’une esthétique. Elle est aussi le chemin du mieux vivre, d’une société apaisée, inclusive et épanouissante.

Nous sommes ici, chers collègues, au cœur de l’écologie politique. Il ne s’agit pas seulement de verdir le quotidien. Nous voulons une ville verte et ouverte.

Trop longtemps, la cour a été un espace à surveiller donc une bonne cour c’était une cour vide et avec un seul grand espace. Et trop souvent le centre de cet espace se trouve monopolisé par les garçons de 4 e et 3e , laissant sur le côté les filles et les plus jeunes garçons. Il est de temps de réaménager profondément ces espaces.

Parce que nos enfants sont différents et que c’est très bien ainsi, nous voulons des cours plurielles, des cours vivantes, des cours solidaires où chacun et chacune se sentira accueillie et pourra trouver son espace. Cela veut dire qu’au lieu de cours vides et monobloc, nous allons proposer aux enfants de la Métropole des cours composites, avec différents espaces pour que cohabitent différents usages. C’est aussi cela, l’éducation à la citoyenneté. C’est aussi cela, le chemin vers un espace public apaisé.

Ce que nous vous proposons, ce sont donc des cours Écologiques, Solidaires et Apaisées.

Pour toutes ces raisons, le groupe écologiste votera favorablement, et avec enthousiasme !

Je vous remercie de votre attention.


Richard Marion
Conseiller Métropolitain

Un avis sur « Végétalisation & déimperméabilisation des cours de collège – Intervention de Richard Marion [Conseil 15.03.21] »

  1. C’est bien pour nos jeunes pour qu’ils deviennent plus écologistes.
    M’oublier pas nos retraites, ils sont un grand bosien aussi d’Arbre pour y papeter, sur les branches fraîche, aux de très forte chaleur.
    JLP

Répondre à Pollina Annuler la réponse.