Une Zone à Faibles Émissions renforcée pour mieux respirer 🍃

🔴 La qualité de l’air est une urgence sanitaire. En France, 40 000 décès prématurés sont dus à la pollution de l’air chaque année (Santé Publique France, 2021).Dans la Métropole de Lyon, les particules et le dioxyde d’azote (deux polluants dont les concentrations restent préoccupantes) seraient responsables chaque année de 1500 morts (Santé Publique France, 2021).

💔 Les populations les plus précaires sont souvent les premières touchées : celles qui n’ont d’autres choix que de vivre à proximité des grands axes routiers, celles qui n’ont pas les moyens suffisants pour s’en prémunir et pour se soigner. 

🟢 Pour inverser rapidement et durablement la tendance, nous avons un outil efficace : la Zone à Faibles Émissions (ZFE). C’est un périmètre géographique à l’intérieur duquel la circulation des véhicules les plus polluants est restreinte. Sa mise en place dans la Métropole de Lyon est aussi une obligation légale.

📣 Périmètre, calendrier, dérogations, mesures d’accompagnement… nous avons mené une large concertation citoyenne pour inventer avec vous cette ZFE renforcée.

À l’issue de ces 6 mois de concertation, une nouvelle étape est lancée !

Le 1er septembre 2022, la ZFE s’étend aux véhicules particuliers Crit’Air 5 ou non classés. Ce sont ainsi 18 500 véhicules très polluants qui n’auront plus le droit de circuler et de stationner à Lyon, Caluire et une partie de Villeurbanne, Bron et Vénissieux.

➡ La Métropole a d’ores et déjà voté des aides pour les ménages concernés souhaitant remplacer leur voiture : cumulée aux aides de l’État, la prime à la conversion peut atteindre jusqu’à 6 000 € en fonction des revenus. 70 % des foyers fiscaux sont éligibles à une aide financière de la Métropole. 

Des dérogations pour les ménages les plus modestes qui vivent ou travaillent dans le périmètre de la ZFE ont aussi été mises en place.

Pour améliorer durablement la qualité de l’air, la ZFE s’étendra ensuite progressivement, entre 2023 et 2026, aux véhicules Crit’Air 4, puis 3, puis 2 dans le cœur de l’agglomération. Une concertation se tient à l’automne 2022 pour préciser cette 2ème étape d’extension de la ZFE.

➡ Contre la pollution de l’air et le dérèglement climatique, la Métropole accélère par ailleurs le développement des alternatives à la voiture individuelle, plus abordables et plus durables : transports en commun, tarification solidaire des TCL, vélo, marche, autopartage et covoiturage.

Objectif : des solutions pour tous.tes les Grand-Lyonnais·es !


Voir aussi…

Jusqu’à 6000 € d’aide à l’achat d’un véhicule moins polluant 💰

Pour améliorer la qualité de l’air et répondre à l’obligation légale, la Zone à Faibles Émissions (ZFE) créée en 2020 s’étend aux véhicules particuliers Crit’Air 5 et non classés à compter du 1er septembre 2022. Pour que la Zone à Faibles Émissions soit une réussite, la Métropole écologiste fait le choix d’un dispositif souple etLire la suite « Jusqu’à 6000 € d’aide à l’achat d’un véhicule moins polluant 💰 »

Nos interventions en Conseil ⤵

ZFE : « Agir pour garantir la santé des Grand-Lyonnaises et Grand-Lyonnais » 🍃 – Intervention de Grégory DOUCET

M. le Président, mes cher·es collègues, Alors je comptais démarrer mon intervention en citant les 48 000 morts anticipés par an, les 4300 sur la région. Mais comme un expert scientifique a pris la parole avant moi et a invalidé cet argument, je le retire. Pour autant, il me plait quand même de vous dire, queLire la suite « ZFE : « Agir pour garantir la santé des Grand-Lyonnaises et Grand-Lyonnais » 🍃 – Intervention de Grégory DOUCET »

« Pour que cette future ZFE soit une réussite pour l’intégralité des habitant·es du territoire » – Intervention de Vincent MONOT – Conseil métropolitain du 25 janvier 2022

M. le président, cher·es collègues, Vous le savez, notre Métropole vient de connaître un nouvel épisode de pollution aux particules fines, pendant près d’une semaine, dont nous sortons à peine, et déjà qui redémarre avec une nouvelle dégradation en ce début de semaine. En 2019 déjà, notre agglomération enregistrait un bien triste record : celuiLire la suite « « Pour que cette future ZFE soit une réussite pour l’intégralité des habitant·es du territoire » – Intervention de Vincent MONOT – Conseil métropolitain du 25 janvier 2022″

Projets de vœux du groupe « Inventer la Métropole de Demain » sur la ZFE : Intervention de Vinciane BRUNEL-VIEIRA – Conseil métropolitain du 25 janvier 2022

Mr le président, Je rejoins complètement les propos d’Anne Reveyrand. Et c’est un peu pénible cette habitude de ne pas débattre quand c’est le moment de le faire, mais j’imagine que vous ferez alors, Mr Cochet peut-être, une suspension de séance quand ce sera le moment du débat. D’abord, nous partageons tous la même attentionLire la suite « Projets de vœux du groupe « Inventer la Métropole de Demain » sur la ZFE : Intervention de Vinciane BRUNEL-VIEIRA – Conseil métropolitain du 25 janvier 2022″

La ZFE : Une Zone à Fortes Ambitions pour une Métropole respirable !

La majorité écologiste a voté aujourd’hui en conseil métropolitain le nouveau dispositif de Zone à Faibles Émissions. Alors que Pierre Hémon, pour les Écologistes, parlait de la ZFE mise en place par l’ancien exécutif comme d’une Zone à Faible Ambition, le groupe des Écologistes est fier de ce nouveau dispositif que nous pouvons dorénavant qualifierLire la suite « La ZFE : Une Zone à Fortes Ambitions pour une Métropole respirable ! »

Laisser un commentaire