Création du Revenu de Solidarité Jeunes

Dès notre arrivée, nous avons choisi de travailler à la création d’un dispositif porteur de solutions concrètes pour nos jeunes en situation de précarité, et qui ne rentrent pas dans les cases des parcours d’insertion et d’accompagnement existants.

Après une large consultation des acteurs de l’insertion et de jeunes concernés par les problèmes de précarité, le Revenu de Solidarité Jeunes, ou RSJ, est entré en fonctionnement au printemps 2021.

Destiné aux jeunes de 18 à 25  ans qui n’ont pas accès à des revenus et des aides stables pour assurer leurs besoins vitaux, le RSJ permet d’être accompagnés par des professionnels de l’insertion sur une période de trois mois, renouvelable jusqu’à deux ans, et de bénéficier d’une aide allant jusqu’à 400 euros par mois. Il n’entre pas en concurrence avec les autres dispositifs d’insertion existants, comme le Contrat d’Engagement Jeune qui existe à l’échelle nationale, mais agit plutôt comme un filet de sécurité pour ceux dont la situation immédiate ne permet pas de trouver des solutions, ni d’intégrer des dispositifs aux critères d’éligibilité ou d’engagement trop contraignants pour leur situation. 

En un an, le RSJ accompagné 1 000 jeunes dans leur parcours. D’après les enquêtes réalisées auprès des jeunes ayant bénéficié pendant au moins 3 mois du RSJ, 90% estiment que leur situation s’est améliorée depuis leur entrée dans le dispositif: 

Ces 400 euros mensuels leurs permettent principalement de payer leurs courses, régler des frais médicaux, acheter des vêtements pour passer des entretiens, soulager ou soutenir leur foyer.

Parmi les 335 jeunes qui sont sortis du RSJ, 42% d’entre eux ont retrouvé le chemin de l’emploi ou de la formation,  17% ont pu être réorientés vers des dispositifs de droit commun ou d’aides sociales.

L’arrivée en mars du Contrat d’Engagement Jeunes va certainement avoir un impact sur l’instruction des dossiers par les Missions Locales, notamment avec le CEJ-rupture destiné aux jeunes les plus éloignés. Des échanges sont en cours entre la Métropole et l’État pour définir la bonne articulation, voire le cumul des deux dispositifs. Le RSJ continuera à être mobilisé en amont du CEJ ou en aval, voire se renouvellera pour couvrir des champs non-couverts, en particulier l’accès au logement.

Notre intervention en conseil

Création d’un Revenu de Solidarité Jeunes

Monsieur le Président,Madame la Vice-Présidente Séverine Hémain,Mes chers collègues, Nous avons à nous prononcer aujourd’hui sur une mesure de soutien financier en faveur des jeunes de 18 à 24 ans qui sont en situation de précarité. L’expérience que nous pouvons avoir, chacun·e de nous, sur la situation très difficile de ce public est confirmée parLire la suite « Création d’un Revenu de Solidarité Jeunes »

Laisser un commentaire