Cité Internationale des Arts du Cirque 🎪

Monsieur le Président, cher·e·s collègues,

C’est avec une fierté et un plaisir particuliers que nous votons aujourd’hui ce soutien de la Métropole au projet de Cité Internationale des Arts du Cirque. Porté depuis plusieurs années par la compagnie MPTA et l’École du Cirque de Lyon, ce projet permettra d’implanter un nouveau lieu de formation, de pratique et de création dédié aux arts du cirque dans notre Métropole.

Ce soutien est un acte fort pour notre politique culturelle mĂ©tropolitaine, qui montre notre attachement Ă  la diversification et Ă  l’accessibilitĂ© de l’offre culturelle, ainsi qu’à cette forme artistique qui ouvre l’imaginaire. 

Par ce projet, nous répondons aux forts besoins de la filière des arts du cirque. Ainsi, l’École de Cirque de Lyon pourra :

  • S’installer dans des locaux bien plus adaptĂ©s que ceux qu’elle occupe actuellement Ă  la MJC de MĂ©nival ;
  • Conserver son agrĂ©ment de l’État pour dĂ©livrer la formation prĂ©paratoire Ă  l’entrĂ©e aux Ă©coles supĂ©rieures en arts du cirque ;
  • Offrir aux artistes circassien·ne·s un nouveau lieu, plus spacieux, leur permettant de s’entraĂ®ner et de pratiquer au sein de notre MĂ©tropole.

Plus globalement, cet Ă©quipement permettra le dĂ©veloppement d’une discipline artistique dont l’Ă©mergence est plus rĂ©cente. Nous souhaitons ainsi accompagner la montĂ©e en puissance de l’activitĂ© de la compagnie MPTA et de l’École de Cirque de Lyon, deux partenaires clĂ©s pour la MĂ©tropole depuis plusieurs annĂ©es, Ă  travers le soutien que nous apportons au festival biennal « utoPistes » organisĂ© par MPTA dans diffĂ©rents lieux du territoire, ou encore aux actions culturelles et d’enseignement artistique de l’École de Cirque menĂ©es auprès de diffĂ©rents publics.

Implanté à Vénissieux, ce nouvel équipement structurant contribuera aussi à rééquilibrer l’offre culturelle sur le territoire métropolitain, comme nous sommes attachés à le faire au cours de ce mandat. Cet équipement culturel viendra également renforcer la mixité fonctionnelle du nouveau quartier du Puisoz-Grand Parilly : un pas, qui nous l’espérons en appellera d’autres, vers un quartier de vie, de rencontres et de lien social !

Je vous remercie de votre attention.


Christine Étienne, conseillère métropolitaine

Laisser un commentaire