Agir pour une ville plus inclusive, écologique et solidaire 🌆

Rendre nos métropoles plus solidaires et plus inclusives est un véritable défi : faire en sorte que chacun·e puisse accéder à un logement alors que les prix de l’immobilier sont au plus haut, lutter contre les passoires thermiques et la précarité énergétique, favoriser l’accès de toutes et tous à des espaces publics végétalisés et apaisés… Aujourd’hui, seule 1 demande de logement social sur 10 est satisfaite dans notre Métropole.

Comme les autres grandes villes, la métropole de Lyon subit aujourd’hui une crise du “modèle métropolitain” : un modèle d’hyper-concentration des flux et des activités, reposant sur des politiques d’attractivité excessives, induisant une saturation des transports et une flambée des prix du logement, excluant les plus défavorisé·es.

Nous sommes Ă  un tournant de notre histoire. L’État français vient d’être condamnĂ© une fois de plus pour inaction climatique et le GIEC tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme sur l’ampleur du dĂ©règlement climatique dans un rapport Ă©difiant. 

Nous devons agir vite et fort pour maintenir le rĂ©chauffement sous la barre des +1,5°C, seuil au-delĂ  duquel les consĂ©quences irrĂ©versibles sur les Ă©cosystèmes constitueront une menace inĂ©dite pour l’espèce humaine. Le dĂ©règlement climatique a dĂ©jĂ  des consĂ©quences très concrètes pour nos sociĂ©tĂ©s : impact sur les productions agricoles et sur les revenus des paysans, accroissement des catastrophes naturelles, sĂ©cheresses et inondations, augmentation du nombre de rĂ©fugiĂ©s climatiques… 

Notre responsabilité est immense à nous, décideur·es politiques. En nous portant à la tête de la Métropole de Lyon il y a un an, les Grand-Lyonnais·es nous ont témoigné leur confiance pour répondre à l’urgence sociale et climatique, construire la ville autrement et engager la transition écologique et solidaire.

—-

L’urbanisme que nous portons pour la MĂ©tropole de Lyon rĂ©pond Ă  un triple dĂ©fi : satisfaire les besoins fondamentaux des habitantes et des habitants, prĂ©server le vivant et adapter la ville au changement climatique. Notre politique de l’habitat et du logement s’inscrit pleinement dans cette vision, avec des ambitions fortes en matière de logement abordable, d’hĂ©bergement solidaire, de rĂ©novation Ă©nergĂ©tique et de dĂ©veloppement de nouvelles formes d’habitat, comme l’habitat participatif. 

—-

CONSTRUIRE AUTREMENT – POUR UN CADRE DE VIE PLUS VIVABLE !

Nous construisons une VILLE PLUS RESPIRABLE, en phase avec les enjeux de la transition écologique,en donnant davantage de place à la nature en ville, en renforçant la trame verte, en développant les mobilités actives et le stationnement vélo, en favorisant l’implantation d’activités en ville plutôt que l’expansion de zones d’activité en périphérie, en préservant davantage les espaces agricoles.

Concrètement, c’est :

  • Un Plan Nature unique en France : 2 forĂŞts urbaines et 12 prairies d’ores et dĂ©jĂ  crĂ©Ă©es. 100 Ă  150 ha de forĂŞts urbaines soit 300 000 arbres Ă  planter, 12 corridors Ă©cologiques prioritaires Ă  restaurer au cours du mandat ;
  • La lutte contre les Ă®lots de chaleur et la vĂ©gĂ©talisation de projets urbains comme ceux de la Part-Dieu ou de la Sauvegarde, Ă  la Duchère ;
  • Le lancement des travaux d’amĂ©nagement des Voies Lyonnaises, un rĂ©seau de 250 km de voies cyclables larges et sĂ©curisĂ©es sur toute la mĂ©tropole ;
  • Un PLU-H modifiĂ© pour augmenter le nombre d’espaces boisĂ©s classĂ©s, prĂ©server 100 ha supplĂ©mentaires d’espaces naturels et agricoles, favoriser l’urbanisme autour des gares et des axes de transport en commun.

Nous construisons une VILLE PLUS SOLIDAIRE , où chacun·e puisse trouver sa place et un logement décent, où la puissance publique intervient face à un marché du logement inégalitaire.

Concrètement, c’est :

  • La mise en place de l’encadrement des loyers Ă  Lyon et Villeurbanne, pour Ă©viter les hausses trop fortes de loyer dans la MĂ©tropole, en particulier pour les petites surfaces ;
  • La production de 6000 logements abordables par an d’ici Ă  2026, avec 5000 nouveaux logements sociaux et 1000 logements en bail rĂ©el solidaire, facilitant l’accession Ă  la propriĂ©tĂ© pour les mĂ©nages modestes ;
  • Le renforcement des Secteurs de MixitĂ© Sociale (SMS) dans le PLU-H, pour accĂ©lĂ©rer la production de logements abordables dans les zones carencĂ©es ;
  • L’amplification de la prime ECO’RENOV, qui permet aux propriĂ©taires de rĂ©aliser des travaux de rĂ©novation Ă©nergĂ©tique et d’isolation ;
  • La mise en place de 37 “tiny houses”, nouveaux espaces d’hĂ©bergement solidaire pour des mères isolĂ©es avec enfants en bas âge, Ă  Lyon et Villeurbanne ;
  • Le soutien aux initiatives d’habitat participatif, permettant de crĂ©er du lien, avec par exemple le soutien apportĂ© lors de la dernière commission permanente Ă  la Fabrique de l’Habitat participatif, nouvel acteur en Ă©mergence qui permettra d’informer et d’accompagner les habitant·es dans leurs projets.

Là où certain·es veulent voir des contradictions entre urbanisme et écologie, nous voyons un défi à relever en prenant nos responsabilités : offrir une place à toutes et tous, construire mieux et autrement, transformer la ville et le cadre de vie pour répondre aux besoins des habitant·es tout en préservant le vivant et en répondant au défi climatique.

Benjamin BADOUARD et Vinciane BRUNEL-VIEIRA

Co-Président·es du groupe Les Écologistes 

Laisser un commentaire