Dispositif d’écoute gratuit : Pour des étudiant·es en mal-être

De nombreux foyers ont été durement impactés par les conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire. Les plus vulnérables ont été particulièrement concernés par le risque d’un décrochage sur le plan de la santé mentale. 

Dès l’annonce du reconfinement en novembre 2020, nous avons soutenu la mise en place d’un dispositif de soutien psychologique d’urgence en lien avec la fondation ARHM (Action Recherche Handicap et santé Mentale). Nous avons fait le choix d’un renfort priorisé dans les territoires de la Métropole carencés en offre de santé de ce type.

Des milliers d’adultes en situation de précarité, des personnes sans emploi ou des familles monoparentales fragilisées, mais aussi des étudiant·es ont ainsi pu bénéficier d’une écoute et d’un soutien psychologique.

Contre les répercussions durables de la crise sanitaire et pour répondre aux besoins croissants d’offre de santé mentale, la Métropole a renouvelé son soutien financier au dispositif en 2021 et 2022

Pour mieux mailler le territoire,  trois nouvelles permanences ont été ouvertes en 2021, à Bron, Pierre-Bénite et Saint-Priest, en complément des permanences de Lyon, Vaulx, Saint-Fons, Vénissieux ou encore Givors, qui ont été consolidées. L’offre d’écoute à destination des étudiant·es – entretiens individuels, ateliers de prévention en ligne, rencontres d’aller-vers – portée par l’IRJB (Institut Régional Jean Bergeret), a également été renforcée.

Face au fort intérêt suscité par la mise en place de ces accompagnements et aux résultats probants qu’ils fournissent, nous renouvelons annuellement notre soutien à ce dispositif et lui permettons ainsi de grandir. Depuis 2021, la Métropole de Lyon a permis l’ouverture de quatre nouvelles permanences ont ainsi pu être ouvertes, à Bron, Pierre-Bénite, Caluire et Saint-Priest, en complément des permanences de Lyon, Vaulx, Saint-Fons, Vénissieux et Givors. De la même façon, l’offre d’écoute à destination des étudiants en coordination avec l’Institut Régional Jean Bergeret (IRJB) a été renforcée dans ses trois différents niveaux d’action en juin 2022. Nous avons fait le choix en conseil métropolitain d’accorder une subvention de 70 000 euros à l’IRJB pour garantir les consultations psychologiques, les ateliers collectifs et les rencontres “d’aller-vers” à destination des étudiant·es.

Notre intervention en Conseil

Soutien renforcé à la jeunesse et aux étudiant·es

Face à la situation de grande vulnérabilité des étudiant.es et des jeunes exacerbée en cette période de crise sanitaire, les élu.es écologistes et leurs partenaires de gauche ont décidé de renforcer l’aide matérielle apportée par la Métropole, ainsi que les dispositifs de soutien psychologique et d’urgence. Expérimentation d’un Revenu de Solidarité Jeunes pour les jeunesLire la suite « Soutien renforcé à la jeunesse et aux étudiant·es »

Laisser un commentaire