Lyon passe à 30 km/h 🚸

Pour garantir le droit de toutes et tous de se déplacer en toute sécurité, mais aussi pour améliorer la qualité de vie des Grands-Lyonnais⸱es, la Métropole soutient la généralisation de la démarche “Ville 30”. Les communes de la Métropole se sont ainsi vu proposer d’abaisser les vitesses de circulation à 30km/h. 

Dans le monde, de nombreuses villes ont déjà fait le choix de ralentir : Londres, Oslo, Paris, Bruxelles, ou encore Grenoble. Dans la Métropole, quelques-unes ont déjà sauté le pas : Oullins, Couzon-au-Mont-d’Or, Poleymieux-au-Mont-d’Or, mais aussi Lyon, depuis le 30 mars 2022, où 84% des rues sont désormais limitées à 30km/h. 

Près de la moitié des 59 communes de la Métropole lyonnaise, représentant 65% de la population métropolitaine, se disent intéressées et pourraient adopter le 30km/h généralisé d’ici 2026. Une dizaine d’entre elles le feront dès 2022, comme Villeurbanne.

La Ville 30 : pourquoi ? 

🚸 Pour la sécurité des habitant·es

Cette mesure permettra de limiter le nombre d’accidents graves sur la route. À 30km/h, la distance de freinage du véhicule se réduit considérablement, quand le champ de vision du conducteur s’élargit, avec à la clé une meilleure anticipation.

A Londres par exemple, le nombre d’accidents a chuté de 42% en 3 ans.

A 30 km/h le risque de décès en cas de choc pour un piéton est divisé par 8. Avec la généralisation de la Ville 30, nous portons aussi un objectif majeur : atteindre zéro blessé grave ou tué dans un accident de la route ! Pour les conducteur⸱rices, l’impact reste très limité : en roulant à 30km/h plutôt qu’à 50, ils ne perdent que 18 secondes sur un trajet d’1 km !

👩‍🦯👨‍🦽🏃 Pour le bien-être de toutes et tous

Opter pour la Ville 30, c’est faire le choix d’un meilleur cadre de vie. En abaissant les vitesses de circulation, les nuisances sonores se réduisent considérablement et la cohabitation entre les usager⸱ères, automobilistes, cyclistes et piétons, s’améliore. La ville devient alors plus agréable 🙂 

Le passage à 30 km/h est une source d’apaisement et permet d’offrir davantage d’espaces sécurisés, notamment pour les plus vulnérables : enfants, personnes âgées, personnes à mobilité réduite …

✅ C’était un engagement de campagne 💪

2 commentaires sur « Lyon passe à 30 km/h 🚸 »

  1. Et le comblement de la dernière trémie de la rue Garibaldi, c’est pour quand ?
    La pacification de cette « autoroute » intra-urbaine tristement célèbre pour sa pollution et son bruit, avait pourtant bien commencé. Les secteurs du 6e puis du nord du 3e arrondissement, jusqu’à l’Hôtel de la Métropole grosso-modo, ont largement transformé ce coeur de la ville et le quotidien des riverains. Mais hélas, depuis, plus rien pour la partie la plus au sud, qui rejoint le 3e et le 7e arrondissement… Il est inimaginable que les écologistes ne suppriment pas rapidement cette dernière trémie, pour réunifier les quartiers et continuer à créer une ville durable tournée vers la vie et non vers la voiture.

Laisser un commentaire