Implantation du dispositif « Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée » dans notre Métropole – Intervention de Christine ETIENNE

Monsieur le président, chers collègues, 

Cette délibération nous permet de nous réjouir de l’implantation toujours plus importante du dispositif ‘territoire Zéro Chômeur de Longue Durée » dans notre Métropole.

La force de ce dispositif réside dans l’approche inédite qu’il propose en faveur de l’insertion des personnes éloignées de l’emploi. Ce qu’ont démontré les territoires zéro chômeurs, c’est qu’il est possible de repenser l’insertion professionnelle en partant des personnes et de leurs besoins, mais aussi  en s’appuyant sur les forces vives du quartier, en développant des emplois utiles et valorisants, emplois qui créent de nouvelles solidarités et de nouveaux espaces de rencontre à l’échelle d’un quartier.

Nous avons aujourd’hui 6 années de recul. Nous avons pu observer d’abord la fertilité du dispositif dans le quartier Saint Jean à Villeurbanne, un des territoires pionniers au niveau national. À travers l’Entreprise à But d’Emploi Emerjean, créée dans le cadre de l’expérimentation, une grande diversité d’activités ont émergé, dans des domaines variés comme le service à la personne, la réparation de vélos, la conciergerie d’entreprise, ou encore le maraîchage… 

Plus récemment, c’est le tout nouveau Territoire Zéro Chômeur de la Plaine Santy dans le 8e arrondissement de Lyon qui rencontre le même succès. En ce mois de Septembre, soit seulement 2 mois après son habilitation, l’entreprise Santy Plaine Actions vient d’embaucher une vingtaine de personnes en CDI,  au SMIC et à temps choisi. Comme à Villeurbanne,  elle développera des activités valorisantes pour les salariés et leur savoir-faire, des activités utiles et créatrices de lien social pour le territoire. L’objectif est de créer, d’ici à 2026, 80 emplois supplémentaires par le biais de cette entreprise, et de développer d’autres Entreprises à But d’Emploi, pour permettre au plus grand nombre d’habitants éloignés du monde du travail de retrouver un emploi adapté et porteur de sens. 

Ce succès, nous sommes certains qu’il sera également au rendez-vous pour le territoire de Saint-Fons dont il est aujourd’hui question.  Depuis plus d’un an, tous les acteurs locaux, la Métropole comme les communes concernées, les entreprises du quartier, ainsi que les habitants, ont coopéré pour définir les besoins de ce quartier, où le chômage reste aujourd’hui très élevé. C’est grâce à un tel travail collectif, au plus près des besoins des habitants et toujours dans une démarche de valorisation et d’émancipation des individus, que ce dispositif réussira à s’implanter dans la vie de quartier et apportera un nouvel espoir pour ceux que le chômage de longue durée a pu affaiblir et décourager. 

Le groupe des écologistes votera favorablement cette délibération, 

Je vous remercie. 


Christine ETIENNE
Conseillère métropolitaine

Laisser un commentaire