Budget participatif des collèges – Michaël MAIRE

M. le président, mes chers collègues,

Si étudier dans de bonnes conditions est primordiale, la réussite éducative passe aussi par la prise en compte des besoins des collégiennes et collégiens, notamment en leur offrant des espaces rénovés et apaisants. 

En cela nous avons fait le choix d’investir plus de 500 millions d’euros sur le mandat pour nos collèges. Nous défendons une vision d’un modèle d’éducation qui porte une mission d’émancipation, d’intégration et de justice sociale. C’est pour cela que nous nous sommes engagés depuis 2020 à mobiliser tous les leviers dont nous disposons.  

La Métropole a mis de nombreux projets en place dont nous ne pouvons que nous réjouir. Les rénovations énergétiques, la dés-imperméabilisation des cours d’écoles, la végétalisation, et d’autres projets qui rendent les collèges plus accueillants et plus résilients. 

Ces évolutions souhaitables dans le bâti s’accompagnent également d’actions pour améliorer la vie des collégiens lorsqu’il sont dans leur établissement.

Désormais on mange mieux dans les cantines des collèges de la métropole, ces cantines qui se développent en régie « exemplaires » avec 100% de produits Bio et 50% de produits locaux. 

Nos politiques engagées depuis 2020 portent l’idée que le collège doit être un espace rendu aux élèves et aux enseignants. Elles portent une volonté d’apaisement des quartiers en piétonnisant les abords des collèges, en aménageant les entrées des cours ou encore en facilitant la cyclabilité pour les déplacements des élèves. Ces actions améliorent le cadre de travail de nos collégiennes et collégiens avec plus de nature en ville et plus de convivialité.

Aujourd’hui encore, cette assemblée est appelée à faire plus et mieux pour nos collèges et leurs élèves en votant cette délibération.

En proposant un budget participatif, nous permettons aux collégiennes et collégiens de disposer d’un fond, mis à leur disposition pour améliorer la qualité de vie dans leur établissement. Les élèves doivent pouvoir s’approprier les lieux dans lesquels ils étudient

Il était tout naturel de leur poser la question quant à leur besoin.

Ce dispositif a pour objectifs de laisser les élèves s’exprimer et de concevoir des espaces de vie qui leur ressemble. Ce budget est, et c’est une première, vraiment à dispositions des jeunes !

Avec cette délibération nous proposons d’inclure les élèves au cœur de la réflexion et de la décision quant à l’utilisation possible du budget.

Ce nouvel outil pourra également prendre sa part dans la partie pédagogique puisqu’il permettra de créer un nouveau cadre d’apprentissage.

Nous permettons aux élèves de s’emparer de leur citoyenneté et de l’exercer. 

Le vote de ce budget participatif des collèges va permettre de valoriser l’implication de tous les élèves qui ont participé aux 3 projets retenus. Nous pouvons souligner que tous ont fait preuve de grandes capacités à comprendre les questions relatives à la gestion d’un projet, d’un budget, de la faisabilité, d’accepter les contraintes éventuelles, et tous les aléas inhérents à un projet collectif.

Les projets qui nous sont proposés sont de grande qualité, que ce soit à l’image du projet “concilia’bulles” du collège Longchambon permettant l’aménagement d’un hall en tiers-lieux. De celui du collège Pierre Valdo à Vaulx-en-Velin, pour le projet « Création d’un foyer des élèves et réaménagement de la salle de permanence »,

Et enfin le projet “La Ruche” du collège Lucie Aubrac de Givors où les collégiens ont choisi d’aménager un tiers-lieu de vie polyvalent.

Le budget participatif c’est 1 million d’euros sur 3 ans pour permettre aux élèves de travailler avec des acteurs du territoire. Cela pourra peut-être faire naître des vocations, découvrir des engagements. 

L’investissement mis par les collégiennes et les collégiens dans la conception de ces différents projets nous donne raison de voter aujourd’hui cette délibération. Ces trois projets construits par et pour les élèves sont pour notre groupe le symbole que lorsque l’on offre la possibilité à la jeunesse de s’exprimer, de belles et grandes réalisations peuvent voir le jour.

Enfin, je souhaite adresser, au nom du groupe des écologistes,  nos félicitations à l’ensemble des élèves ayant participé à la conception de ces projets, mais également remercier l’ensemble des personnels ayant accompagné les élèves dans leurs démarches.

Je vous invite mes cher.es collègues à voter favorablement ce rapport.


Michaël MAIRE
Conseiller métropolitain

Laisser un commentaire