Portes du Sud

Les élu·es métropolitain·es de Portes du Sud

Véronique Giromagny



Vice-présidente de la commission déplacements et voirie

Adjointe aux transitions écologiques à Corbas

57 ans. Ingénieure

« Choisie pour représenter Corbas, il m’incombe de porter les particularités d’un territoire de l’ex-Nord-Isère, devenu métropolitain en 1969, qui a récupéré les abattoirs, la prison et le marché de gros de Lyon. »

Pierre Athanaze



Vice-président de la Métropole de Lyon
Environnement, protection animale et prévention des risques

59 ans. Forestier/jardinier.
35 années de militantisme dans les associations de protection de la nature.

« Suite aux publications scientifiques alarmantes courant 2019 quant à l’effondrement de la biodiversité, après plus de 35 ans d’engagement associatif, j’ai souhaité opter pour un engagement politique. Celui de la Métropole de Lyon, sur un territoire suffisamment vaste pour des mesures concrètes de grande échelle me semblait tout désigné pour passer de l’associatif au politique »

Christine Etienne

55 ans. Acheteur RH

« Face aux défis environnementaux, climatiques et sociaux auxquels nous sommes confrontés, je souhaite que mon mandat de conseillère métropolitaine me permette d’agir au plus près des citoyen·nes afin d‘accélérer la transition écologique et sociale et ainsi offrir une Métropole apaisée et humaniste le plus tôt possible et pour de longues années. »





Au Sud-Est de la Métropole, la circonscription Portes du Sud regroupe 5 communes et 108 000 habitant·es. Bordée à l’Ouest par le Rhône et ses lônes, au Sud par la rivière d’Ozon, au Nord par le Parc de Parilly, le territoire s’ouvre au Sud-Est sur les grandes terres agricoles de la plaine lyonnaise. 11 conseiller·es métropolitain·es dont 3 écologistes en sont issu·es.